Unité d’accueil spécifique

Diabète

Objectifs spécifiques de la prise en charge :

La prise en charge d’un enfant diabétique en SSR vise à l’acquisition et maintien des compétences d’auto-soins et d’adaptation de l’enfant et de ses parents ainsi que l’accompagnement du jeune dans la prise de conscience et acceptation de son problème de santé.

La prise en charge effectuée en milieu collectif dans une institution spécialisée présente plusieurs avantages vis-à-vis du cheminement vers l’autonomie du patient:

  • Monitorisation rapprochée du traitement et des glycémies avec des adaptations en directe selon la situation.
  • Reproduction des situations de la vie quotidienne en milieu médical avec accompagnement permanent des soignants (école, sorties extérieures, repas exceptionnels, activité physique…) tout en laissant la place à la réflexion et la prise de décisions du jeune.
  • Partage d’expériences avec d’autres jeunes atteints de la même maladie

———————————————————————–

Hémophilie

Objectifs spécifiques de la PEC :

La prise en charge d’un enfant hémophilie ou avec autre trouble de la coagulation en SSR s’articule sur trois axes:

  • L’éducation thérapeutique: connaissance de la maladie, reconnaissance des symptômes, gestion des accidents hémorragiques, aspects sécuritaires et gestion des activités physiques, acquisition des techniques d’auto perfusion des facteurs de coagulation, acquisition des gestes d’hygiène …
  • La pratique d’activités sportives et de loisirs dans un cadre sécurisant: permettre aux enfants atteints d´hémophilie et d’autres troubles de la coagulation l’expérimentation d’activités qui leurs sont habituellement interdites grâce à une expertise dans le domaine (enseignants en activités physique adaptée spécialisés, moniteurs d’activités instruits, kinésithérapeutes, IDE et médecins).
  • Prise en charge de l’arthropathie hémophilique: bien que de plus en plus rare grâce à la généralisation de la prophylaxie par facteur de coagulation l’arthropathie hémophilie peut encore se voir chez certains jeunes (immigrants récents, porteurs d’inhibiteurs, mauvaise observance du traitement …)